Qu'est-ce qu'une place financière ?

Qu'est-ce qu'une place financière ?

Une place financière est le plus souvent une ville qui exerce des activités financières destinées aux étrangers et qui se reposent sur des règles distinctes à ceux des activités économiques sur les territoires des pays organisateurs. Hong Kong, New York, Londres, Singapour, Tokyo, possèdent les places financières les plus puissantes du monde. Cet endroit regroupe des investisseurs et des infrastructures de marché, dont la bourse, les banques, les sociétés d'avocats, de communication financière, de notation financière, etc. Alors on se pose la question, quelles sont les activités d'une place financière ? Et, quelles sont les règles qui en font son attractivité ?

Les principales activités d'une place financière

Au sein d'une place financière, ses exercices sont essentiellement financiers, fiscaux et politiques. Bien plus souvent une ville où se concentre donc un réseau de banques, des sociétés de financement, de bourses, de compagnies d'assurances, ou encore de maisons de négoce international qui se caractérisent par de nombreuses et importantes opérations financières.

Des banques font des opérations en devise pour le compte d'autres sociétés; des sociétés d'affaires internationales servent d'intermédiaires pour exercer une activité ou levier des capitaux; des compagnies d'assurances conçoivent des sociétés dans ces centres afin de réassurer certains risques qui constituent un problème particulièrement important en ce moment à cause de l'ampleur de certains sinistres.

Un centre offshore sert également un abri pour des sociétés et des ressortissants de pays dans lequel le système bancaire est moins consistant ou le régime politique n'est pas stable. Parmi les centres offshores les plus célèbres, on trouve ceux des Caraïbes qui prennent ses origines aux Bahamas en 1936, mais on peut en trouver également dans d'autres parties du monde comme à Malte et au Luxembourg. Frédéric Hottinger trouvera une meilleure place financière où investir en toute sécurité.

Une place financière offre des dispositions favorables en matière d'impôt

Une place financière dispose des règles semblables à celles des paradis fiscaux. Dans ce centre, la fiscalité est très faible, voire inexistante. Les formalités sont réduites au minimum. Ces règles très souples permettent de réaliser des opérations financières légitimes comme la réassurance.

La souplesse de ses règles fait parfois une condition favorable pour la fraude fiscale et le blanchiment d'argent. Mais pour améliorer la situation de sécurité dans ce domaine, les organisations internationales mettent en place des dispositions spécifiques. Ainsi, ils ont dressé une liste noire des pays considérés non coopératifs et incitent ces derniers à faire preuve d'efforts, en particulier en matière de transparence.

L'efficacité de telles listes peut sembler ne pas avoir un effet concret, mais il faut tout de même souligner que si un territoire acquiert une mauvaise réputation en étant inscrit sur la liste, les banques ne voudront pas que leur nom soit associé à ce territoire et celui-ci ne pourra donc prospérer. Une situation qui n'est pas avantageuse pour une place financière.

Le véritable traumatisme provoqué en Andorre par l'inscription de la principauté sur une de ces listes peut servir de preuve. À part la fiscalité et la simplicité des formalités, la confidentialité ou la discrétion des opérations sont assurées au sein d'une place financière et ce qui fait le principal atout pour placer son argent dans ces centres.